Et si on prenait le temps de souffler ?

Ou plutôt, si on prenait le temps de respirer ? La respiration, c’est le principe même de la vie. D’ailleurs, le mot latin pour « souffle », « respiration », anima a donné « animé » mais aussi « âme » en français. Et il existe des techniques de respiration qui peuvent vraiment vous changer la vie !

Pourquoi c’est important ?

La respiration est bien évidemment une fonction vitale : on ne peut pas vivre sans respirer ! Mais contrairement à d’autres fonctions essentielles à la vie, comme la circulation sanguine ou la digestion, on en a la maîtrise, quand on le souhaite. Et cette maîtrise est une ressource essentielle au bien-être.

Maîtriser sa respiration est un moyen simple et efficace de reconnecter le corps et l’esprit. Vous en doutez ?

Pourtant, on a tous expérimenté ceci : face à un stress, notre rythme cardiaque s’accélère, et notre respiration suit le mouvement … il faut bien oxygéner tout ce sang que le cœur pompe pour irriguer notre corps. Fonction bien utile dans le monde sauvage pour échapper à un prédateur, mais bien moins pertinent dans notre monde actuel. Et fonction qui nous rappelle le lien fort qui existe entre respiration, cœur et esprit. Or, ce lien existe aussi dans l’autre sens, et c’est un des fondamentaux de toutes les techniques de relaxation, dans toutes les traditions et sur toute la surface du globe.

Autre exemple de ce lien, direct cette fois-ci, entre la respiration et le cerveau : le bâillement, qui nous permet d’augmenter notre vigilance, de nous reconcentrer.

Maîtriser sa respiration est donc un outil essentiel pour qui veut mieux gérer ses réactions, ses émotions, son stress.

Des techniques de respiration simples au service de votre mieux-être

Les techniques de respiration sont à la base de la sophrologie, de la relaxation, de la méditation, du yoga pranayama, et s’inscrivent alors dans une pratique plus vaste. Toutefois, à elle seule, la respiration peut vraiment vous changer la vie.

La technique d’urgence : la respiration carréeTechniques de respiration : la respiration carrée

S’il n’y avait qu’une technique à connaître, ce serait celle-ci ! Avec un peu d’entraînement, en moins d’une minute, elle vous permet de retrouver votre calme. Comptez trois minutes si vous en êtes à vos débuts. La technique est d’une grande simplicité :

  • vous inspirez par le nez sur 5 temps,
  • vous bloquez votre respiration poumons pleins sur 5 temps,
  • vous expirez par la bouche sur 5 temps,
  • vous bloquez votre respiration sur 5 temps, poumon vides.
  • Puis vous recommencez.

Il est préférable de pratiquer une respiration abdominale sur cet exercice. Mais dans l’urgence, si ça vous fait encore trop de paramètres à maîtriser, concentrez-vous sur le carré !

Apprendre la respiration abdominale

L’apprentissage de la respiration abdominale se fait plutôt sur le dos. Cela permet de parer aux étourdissements (qui arrivent parfois au début), et également de détendre plus facilement la ceinture abdominale. Si vous avez une âme d’enfant (ou si justement vous avez du mal à la retrouver 😉 ), vous pouvez faire cet exercice en posant un bateau en papier sur votre abdomen et le regarder monter et descendre au rythme des vagues ! Vous pouvez aussi choisir de fermer les yeux afin de mieux vous concentrer.

  • Avant l’exercice, prenez soin d’expirer à fond plusieurs fois en poussant quelques soupirs pour chasser les derniers restes d’air.
  • Fermez la bouche, prenez de l’air par le nez, vous ne gonflez que le ventre, les épaules restent basses.
  • Expirez  lentement et profondément en rentrant progressivement le ventre …
  • Puis inspirez à nouveau en gonflant bien le ventre …
  • Enfin, soufflez une dernière fois par la bouche toujours lentement, en rentrant bien le ventre….

C’est simple, n’est-ce pas ?

Lorsque vous adoptez ce type de respiration, vous améliorez l’oxygénation de vos cellules et vous augmentez l’évacuation de déchets gazeux.

Une pratique quotidienne en prévention : la cohérence cardiaque

Cette technique, très proche de la précédente, demande un peu plus de temps, mais à peine. 5 minutes matin, midi et soir. Elle agit au long terme, de façon prouvée, sur la gestion du stress et de l’anxiété en abaissant le niveau de cortisol, mais aussi, de façon probable, sur la prévention de la dépression (logique !) ; il semblerait qu’elle permette aussi de stimuler le système immunitaire, et de prévenir les maladies cardio-vasculaires.

D’expérience, elle favorise également le sommeil. D’ailleurs, le Dodow, qui aide à s’endormir plus rapidement, est basé sur un exercice de cohérence cardiaque.

Voici l’exercice de base de la cohérence cardiaque, à pratiquer trois fois cinq minutes par jour (30 cycles respiratoires par entraînement). Asseyez-vous bien droit-e, les pieds au sol, et inspirez quand la rosace gonfle, expirez quand elle dégonfle.

 

 

Laisser un commentaire