« Vous êtes coach ? Mais … coach en quoi ? »

Tous les coaches doivent avoir entendu maintes fois cette question, en déclinant leur profession. La télévision nous montre à longueur d’antenne des « coaches » : coach déco, coach en éducation, coach immobilier, coach ménager, coach relooking, et j’en passe. Soyons clair : tout cela, ce n’est pas du coaching, ou très peu. C’est surtout du conseil, plus ou moins personnalisé.

Alors, non, je n’ai pas de spécialité, si ce n’est le coaching. Bon, j’ai sans doute des préférences dans les types de coaching que je mène. Par exemple, j’aime beaucoup travailler avec des adolescents et de jeunes adultes, ou avec des personnes concernées par le burn-out… Mais même quand je fais du coaching scolaire, je fais d’abord et avant tout du coaching. Pas des cours particuliers. Et je suis tout à fait apte à accompagner des adultes dans leur vie personnelle, familiale ou professionnelle.

Alors, tu fais quoi ? Tu es une sorte de psy ?

Je ne suis pas psychologue non plus, et je ne me prétends pas psychothérapeute. Toutefois, c’est vrai que le coaching est plus proche de la psychologie que du conseil. Ses références théoriques sont pour la plupart issues de la psychologie, et en particulier des thérapies brèves.

En fait, la véritable spécificité du coaching, c’est le processus mis en oeuvre :

  • Le client vient avec une demande : le spectre de ces demandes est très large. Leur point commun, c’est que cette demande suppose d’effectuer un changement positif dans sa vie, pour atteindre un but qui va du plus très terre à terre (réussir un concours) au plus abstrait (être heureux).
  • Aidé par le coach, il va explorer sa situation présente, ce qui motive sa demande, et définir un objectif, qui consistera en un changement d’attitude, de comportement, en une prise de décision peut-être pour optimiser son potentiel, découvrir d’autres chemins de vie, passer un cap …
  • Les séances suivantes seront consacrées à la recherche et à l’étude des différentes options qui s’offrent à lui, et à la mise en action. Le coach ne sera alors pas là pour donner des conseils, mais pour aider le client à trouver des pistes par son questionnement et divers outils de connaissance de soi.
  • La dernière séance permettra de revenir sur le travail effectué, d’en faire le bilan, et de repartir serein et plein d’énergie pour de nouvelles aventures sur le beau (mais parfois périlleux) chemin de la vie !

nuage de mots coach

 

 

Laisser un commentaire