Des mots pour avancer

En coaching, où on s’inspire beaucoup de la psychologie positive, on sait qu’il existe des mots freins, et des mots moteurs. Qu’est-ce donc ?

Voyez ces deux phrases, prononcées par Pierre et Paul dans la même situation :

Pierre : « J’ai un problème, et il faut que j’essaie de le résoudre alors que tout s’y oppose. »

Paul : « Voici mon objectif. Je vais l’atteindre en composant avec mon environnement. »

D’après vous, qui va le mieux réussir dans cette situation de challenge ? Qui subit la situation, et qui la prend à bras le corps ? La réponse vous semblera sans doute évidente : on croit davantage en la réussite de Paul qu’en celle de Pierre.
Pourtant, Paul a longtemps vu les choses comme Pierre. Jusqu’à ce qu’il change de vocabulaire, qu’il bannisse certains mots de son langage.

Prenons par exemple le verbe « essayer ».
Si vous êtes assis, et que je vous demande d’essayer de vous lever, qu’allez-vous faire ? Vous allez faire un effort pour vous lever, sans y parvenir. Alors que si je vous dis de vous lever, ça ne vous posera aucun problème !
« Essayer » est un mot qui vous freine. « Faire » est un mot qui vous fait avancer.

On peut établir des listes de mots-freins, et de mots-moteurs à leur substituer. En voici une :

Mots freinsMots moteur
essayerfaire
échecrésultat
dans quel but ?pourquoi ?
maiset
contreavec
explicationsolution
problèmeobjectif
causeconséquence
distinguerrelier
diviserconjuguer
ouet
exclureinclure
frontièrespasserelles
discuterdialoguer
parce quepour que
ne soyez pas inquietsoyez rassuré

Ce changement de vocabulaire demande de l’entraînement, bien sûr. Mais vous verrez que la manière dont vous formulez les choses changera votre regard sur elles, et vous aidera à vous projeter dans un futur positif.

un arbre de mots moteurs

 

Laisser un commentaire