Un coaching pour sortir du burn-out

This entry is part 3 of 3 in the series Burn-out

Quand et comment le coach peut-il intervenir pour vous aider à sortir du burn-out ?

Durant la période de surengagement, il est déjà possible d’agir, si on a pris conscience du risque encouru. Il s’agira alors de mener un travail sur soi pour bien comprendre le processus dans lequel on s’est engagé, et de rééquilibrer vie professionnelle et vie privée.

courbe du deuil

Le burn-out implique un processus de deuil, qui mène à une reconstruction de soi

En cas d’effondrement, le coach n’interviendra que plus tard, quand la personne sera de nouveau en état de penser efficacement et d’envisager un avenir, ce qui semble impossible dans les premiers temps. Le burn-out est un événement extrêmement violent, qui va se vivre comme un deuil, et entraîner les mêmes réactions successives de stupeur, de déni, de tristesse et de colère, avant la phase d’acceptation et de reconstruction.

Mais le plus tôt sera le mieux, après le creux de la tristesse, pour ne pas faire durer l’arrêt plus que de raison . Quand l’arrêt de travail se prolonge, le retour à l’emploi est d’autant plus difficile, tant pour des raisons internes qu’externes : un trou de 3 ans dans un CV, ça ne fait pas vraiment bonne impression !

Mais que faire ?

La spécificité du coaching est de projeter le client vers l’avenir, et d’être un moteur de changement – toujours au bénéfice du coaché, cela va de soi.

Selon les besoins du coaché, le travail pourra être mené :

Sortir du burn-out

Être accompagné pour sortir du tunnel

 

  • Sur l’estime de soi et l’assertivité (autrement dit l’affirmation de soi dans le respect des autres), en passant par exemple par des exercices de découverte de ses talents.
  • Sur la connaissance de soi, de ses valeurs, de ses besoins, de ses croyances et de ses limites.
  • Sur les drivers du client, qui ont pu le mener au burn-out, afin de les « ramollir » et de les remplacer par des contre-injonctions plus respectueuses de son équilibre personnel.

Dans tous les cas, ce travail de (re)contruction personnelle a pour but d’amener le client à définir ses priorités pour l’avenir, et un plan d’action réaliste pour redémarrer sa vie dans les meilleures conditions possibles, en accord avec lui-même et son environnement. Le coach est là pour accompagner son client dans sa réflexion, et le pousser à prendre des engagements vis-à-vis de lui-même.

Series Navigation<< Le burn-out, maladie des battants
 

Laisser un commentaire