Quel est votre profil transactionnel ?

Ce test utilisé en Analyse Transactionnelle vous permettra de mieux comprendre comment vous vous positionnez dans vos rapports aux autres, en utilisant les états du Moi (parent, adulte, enfant).

Avec vos résultats, vous découvrirez une présentation des états du Moi, avec leurs atouts et leurs limites, afin de mieux adapter vos attitudes aux effets que vous recherchez.

Pour chacune des 60 questions qui suivent, répondez simplement si l’affirmation est plutôt vraie ou plutôt fausse en ce qui vous concerne.

1.Il m’arrive parfois de changer d’avis sur un sujet essentiel après m’être renseigné et documenté.
2.Dans un travail de groupe entrepris avec des camarades, je trouve indispensable que ce travail soit exécuté comme convenu et terminé dans les délais prévus.
3.Les erreurs des autres m’amusent et m’attendrissent.
4.Quand j’ai bien travaillé pour une personne, je fais tout pour qu’elle s’en aperçoive.
5.Je ne supporte pas qu’on me force à faire quelque chose.
6.Lorsque j’ai un coup dur, cela se voit tout de suite : je rougis ou les larmes me montent aux yeux et j’exprime ma déception.
7.J’aime la plaisanterie et quand j’ai envie de rire, je ris, même si l’endroit ne s’y prête pas.
8.Les critiques négatives que l’on me fait me mettent facilement en colère.
9.Dans un groupe de travail, plutôt que l’ambiance, ce sont les idées émises et le résultat du travail qui m’intéressent avant tout.
10.J’aime prendre en charge moi-même les tâches ingrates au lieu de les proposer à quelqu’un d’autre.
11.Je pense que dans mon travail, il est nécessaire qu’il y ait un règlement intérieur : toute vie en commun nécessite un minimum de discipline.
12.Je suis très sensible aux compliments et aux reproches que me font les gens.
13.Je suis prêt à faire un scandale si une personne commet une injustice.
14.S’il m’arrive d’enfreindre un règlement intérieur, je me sens très mal.
15.J’aime bien faire des cadeaux.
16.Pour organiser mon week-end, je tiens compte du travail d’abord, du plaisir ensuite.
17.J’aime discuter calmement pour le plaisir d’échanger des idées et mettre au clair mes propres pensées.
18.Je méprise profondément ceux qui s’écrasent devant une autre personne.
19.Face à un problème, je me fie à la logique plutôt qu’à l’intuition.
20.J’aime remonter le moral à mes amis déprimés.
21.Je ne supporte pas qu’on triche.
22.Je supporte mal l’autorité et ressens comme une brimade le règlement intérieur : à notre âge tout de même !
23.Je suis facilement à l’aise même avec les inconnus.
24.Je crois qu’il est nécessaire de fayoter de temps en temps si on veut être estimé.
25.Je n’hésite pas à m’exprimer, si le besoin s’en fait sentir, au lieu de souffrir plusieurs heures.
26.J’adore pratiquer des activités où il y a une bonne ambiance, même s’il y a certaines contraintes.
27.J’aime bien dire merci et montrer ma reconnaissance quand on m’accorde une autorisation.
28.Les médecins que j’admire le plus sont « les médecins sans frontières ».
29.Quand on me contredit, j’examine les arguments de l’interlocuteur et je suis prêt à revoir ma position.
30.En général, je vois tout de suite le détail qui cloche.
31.Je n’admets pas qu’on ne tienne pas ses engagements.
32.Dans une discussion, il est exceptionnel que je me laisse aller à l’excitation ou à la colère.
33.Je m’interdis de regarder un film passionnant tard le soir si une longue journée de travail m’attend le lendemain : le travail doit passer avant tout.
34.J’aime bien expliquer un problème à un ami qui n’a pas compris.
35.Je suis affecté quand je sens que je vais être en retard à un rendez-vous important.
36.J’estime que personne n’a à me demander de respecter des règles.
37.Je suis très curieux de nature et me passionne facilement pour toute nouveauté.
38.Quand un responsable donne une directive, je la suis sans problèmes : pour moi cela va de soi.
39.Il m’arrive couramment de dire du mal de certaines personnes avec mes collègues.
40.Dans un débat contradictoire, je ne me laisse pas influencer par la personnalité des interlocuteurs mais je prends en considération la valeur de leurs idées.
41.La majorité de mes camarades dans mon travail sont de chics types et de chics filles ; quand ils sont désagréables, je pense que c’est parce qu’ils ont des soucis ou des problèmes.
42.Je n’ai pas peur d’être sanctionné, si mon attitude fait évoluer les choses vers moins d’autoritarisme.
43.Avant de prendre une décision, je m’informe et pèse le pour et le contre.
44.C’est toujours pour moi un grand plaisir de me retrouver avec mes amis.
45.Je trouve inadmissible qu’un responsable ne dise pas ce qu’il pense de mon travail.
46.Pour moi, sanctionner une personne pour un dossier facultatif non remis est révoltant.
47.Je pense que le combat contre la faim dans le monde est un combat des plus prioritaires.
48.Je suis facilement influencé par une personne qui m’impressionne.
49.Je ne peux pas m’empêcher de rire et me moquer de ceux qui « ne comprennent rien ».
50.Je pense que même à l’âge adulte, on a besoin des anciens pour prendre une décision importante.
51.Je n’ai pas l’habitude de me laisser faire.
52.Lorsque l’on organise un travail d’équipe, avoir la moins bonne part me donne une certaine satisfaction : il faut bien que cela tombe sur quelqu’un.
53.Même dans les situations difficiles, je reste d’humeur calme.
54.J’estime qu’il faut être exigeant avec soi-même si on veut réussir.
55.Je n’hésite pas à montrer à tel ou tel que je les trouve sympathiques et les aime bien.
56.Quand il faut donner un coup de main, je suis toujours prêt.
57.Je refuse de sortir quand une personne m’en donne l’ordre si j’estime être accusé à tort.
58.Je suis parfois cruel avec les gens que je n’aime pas.
59.J’ai bien lu le règlement intérieur afin de n’avoir aucun problème au travail.
60.Lorsqu’on me donne des conseils, j’aime y réfléchir à deux fois et si possible les expérimenter par moi-même.

 

2 thoughts on “Quel est votre profil transactionnel ?

  1. Julie Post author

    Bonjour Laetitia,
    Vos résultats sont équilibrés, et vous êtes capable d’interagir dans l’ensemble de ces registres, sauf celui de l’enfant adapté. Vous pourriez développer davantage votre part « enfant adapté » dans sa version positive : il s’agit d’accepter plus facilement les règles dans ce qu’elles ont de positif, de structurant, sans chercher à les remettre systématiquement en cause. Cela n’empêche pas de les questionner à l’occasion, si vous sentez qu’elles sont un obstacle majeur à votre épanouissement personnel, ou qu’elles sont injustes. Mais le faire à tout bout de champ est d’une part épuisant, et d’autre part destructeur de confiance mutuelle et donc de relations.
    Ai-je répondu à votre question ?

     

Laisser un commentaire